Brasseries, Bars et Pubs à Saigon

Brasseries, Bars et Pubs à Saigon

Il ya une poignée de brasseries à Saigon, vous pouvez facilement les visiter toutes en une seule journée. Lion brasserie est la plus centrale et la brasserie avec trois sortes de bière sur le robinet est Hoa Vien. La liste complète et à jour peut être trouvé à beervn.com. Hoa Vien sert une bière noire et une bière blonde, mais aussi importé Urquell Pilsner sur le robinet. Brewing Company est une brasserie artisanale de style américain situé dans le coeur de la ville. Ils incorporent des ingrédients vietnamiens locaux dans des styles traditionnels de bières artisanales.

Brasseries, Bars et Pubs à Saigon

Brasseries, Bars et Pubs à Saigon

Où vous pouvez trouver les touristes 

ZanZBar, situé à 41 Dong Du St, Q1 avec une deuxième entrée par le hall de l’Hôtel Saigon. Casual-haut de gamme, les clients ont tendance à venir pour le grand choix de vins-by-the-verre (pied énorme cave à vin), pour la gamme sur mesure de cocktail (en utilisant uniquement des marques haut de gamme) et une bonne sélection de bières importées. Non pour la foule de budget; mais peut rester ouvert après minuit, en fonction du nombre de clients.

VIBE billard & Lounge, 02 Suong Nguyệt Anh, Ben Thanh Phuong, Quận 1. professionnelles tables de billard et un salon spacieux. Nourriture et boissons et vous pouvez personnaliser les lampes de table de billard à partir d’un système d’éclairage spécial.

163 Cyclo Bar, 163 rue Pham Ngu Lao, 2 portes de l’Hôtel Duna. Thumping musique jusqu’à 2h du matin avec un personnel amical. Les travailleuses du sexe de restauration pour les hommes de race blanche ici. Si vous n’êtes pas intéressé, juste dégager doucement.

Allez Boo, coin Pham Ngu Lao, De Tham. Pour ceux qui ont été ici avant, vous trouverez la barre d’origine est maintenant Highlands Coffee et un tout nouveau Allez Boo a ouvert sur le coin opposé. Il est brillant et flambant neuf, mais conserve la même sensation que l’original. Il ya un bar avec A / C au 2ème étage avec DJ type de musique, et d’un patio aéré sur le toit. Assez semblable à son établissement frère, Go2 Bar. Saigon verte 45.000 dong.

Apocalypse Now, 2C Thi Sach. Légendaire et encore emballé le week-end, bien que mis à part quelques références de films, il est pas tant que ça à regarder. Reste ouvert tard. Maintenant ouvert leur 2ème étage pour les DJ, danse, boissons avec une atmosphère moins bondé. Couvrir charge de 150.000 dong.

Vasco, à l’étage du 74 rue Hai Ba Trung, district 1, en face de Park Hyatt Saigon Hôtel. Vous allez à l’allée de 74 Hai Ba Trung et de trouver la barre sur votre gauche, au 1er étage. Il a la musique en direct à certaines nuits en semaine et une atmosphère de bar typique pour les touristes et les expatriés. Boissons de 50.000 dong, y compris la taxe de vente, la pointe est pas nécessaire.

Alibi, 11 Thai Van Lung. Ambiance très cosy, avec des canapés qui tapissent les murs et un beau décor. bonne nourriture et sélection de boissons, de la bonne musique, et un mélange des deux populations locales et expatriées. personnel sympathique, et la gestion est toujours là pour vous faire sentir les bienvenus et vous assurer que vous obtenez ce que vous demandez.

Podium de défilé, au côté du New World Hôtel. Tout en un avec un salon de massage, discothèque, KTV et un mini-casino. Le prix est cher sur le côté, mais il est un spectacle à voir. (S’il vous plaît noter que si vous voulez occuper une chambre @ KTV, l’achat minimum est de 200 $ US.)

Eden, rue De Tham. Souvent occupé, pleine de Sporties, fêtards, les expatriés et les autres. Sombre et profonde et un prix raisonnable pour la rue principale de randonneur. Ouvert tard.

Fuse, 3A rue Ton Duc Thang, district 1 (anciennement Cage). Plein de parties. Beaucoup d’expatriés. Les boissons sont assez cher charge environ 80.000 dong pour un cocktail.

Go2 bar, coin De Tham et Bui Vien. Soyez averti, a tendance à surcharger . Le bar principal backpacker tout Allez Boo a été fermé, encore un lieu de rencontre, comme il est impossible de manquer les quatre étages de néons à l’extérieur. Grande terrasse sur le trottoir au niveau de la rue, un bar plus confortable sur le deuxième étage avec musique live occasionnelle ou grand écran des sports, en plus d’une terrasse sur le toit (avec toit rétractable!) Avec des barbecues individuelles jusqu’à une de monter des escaliers escarpés au 5ème étage. Ouvert 24 h. Ramper avec des prostituées après l’obscurité jusqu’à ce que le soleil place. Saigon verte 30.000 dong.

Rex Hôtel , au coin de Nguyen Hue et Le Loi. Ils servent un dîner sous forme de buffet à l’heure du dîner, qui cède progressivement la place à des boissons et de la musique. Actes changent avec le temps, mais récemment inclus un groupe philippin jouant classiques FM et un groupe vietnamien jouant latine et flamenco. Il est un endroit agréable pour obtenir au-dessus du bruit de la ville et profiter de l’air frais. Cocktails autour de 140.000 dong (y compris l’++, qui * * hôtels ajoutent toujours).

Niveau 23, Sheraton Saigon 23F. 5 étoiles lieu hôtel potable avec un bar et une discothèque séparée, et une vue sur la ville. Un peu sans âme, la plupart des boissons 80.000 dong.

Le Pub, 175/22 Pham Ngu Lao, située sur la petite route qui relie Pham Ngu Lao et Bui Vien. Toujours occupé après 18 heures, célèbre pour ses boissons de résistance occidentales, dollar-plats du jour (par exemple mardi 1 $ US pour les mélangeurs de vodka toute la nuit) et un personnel amical. Il a le même propriétaire que Le Pub à Hanoi. Le Pub Quiz (presque tous les mardis) est très populaire auprès des expatriés, notamment les professeurs d’anglais. Arriver tôt ou il est trop emballé pour trouver un endroit pour s’asseoir. Intérieur et tables en plein air disponibles.

Saigon Saigon, 12-13 place Lam Son .. Saigon Saigon, Caravelle Hôtel 9F, 12-13 place Lam Son. Une agréable, un bar aéré avec une vue magnifique de la ville. Grand groupe live (cubaine) jouer à l’intérieur tous les soirs. Cool, ambiance calme sur la terrasse. Attire une foule détriment compte en raison des prix (la plupart du temps des cocktails> 100.000 dong y compris l’++).

Shadow Bar, 41 Dong Du Street. Expat bar, bon endroit pour vent vers le bas ou vers le haut. Récemment rénové comme d’un bar chic et un restaurant sous le nouveau nom de Zanzibar. Excellent menu, sélection de vins et de bières importées ainsi une atmosphère agréable et relaxante.

Sheridan, Le Thanh Ton près de Thai Van Lung. Petit, confortable bar irlandais-thème avec importés bière et la musique live. Brits apprécieront la grande dégustation de la nourriture de la maison (ou le plus proche, vous aurez ici).

Où vous pouvez voir les habitants

Lush, 2 Ly Tu Trong. Une boîte de nuit dans le style occidental, avec la musique de pulsation forte et minimaliste décor trop-cool. Prix ​​des boissons à égalité avec les plus Saigon Bar. Foule mixte (vietnamiens, les touristes et les expatriés), assez bonne nourriture, mais a une petite piste de danse. Ladies night mardi offre des boissons gratuites pour les dames jusqu’à minuit. Soyez sûr d’arriver tôt car il est très occupé à partir vers 22h30 et il est difficile d’être servi au bar.

Q Bar Saigon, [fermé] 7 Cong Truong Lam Son, D1. L’original, acclamé internationalement Q Bar créé en 1992 en vertu de l’Opéra. Mélange de locaux, les touristes et les expatriés dans un cadre de uber-chic grotte comme ça pourrait aussi bien être à Soho Saigon. Ouvert jusqu’à tard le soir. De très bons cocktails, si les prix à de très hautes, similaire à la barre sur le toit de l’Hôtel Caravelle à travers la rue. Il est l’endroit cool de voir si vous avez beaucoup de l’Oncle Hos dans votre poche. Terrasse et zones intérieures. Soirées DJ.

Xu Bar, rue Hai Ba Trung, près de l’Opéra. Grande liste de vins. Belle ambiance et le service. Pas un club.

Velvet, Ho Huan Nghiep / Dong Khoi coin. Belle ambiance et la musique. Dernières bar chic en ville. Est très occupé, et le week-end, vous aurez besoin d’une réservation.

Bounce Club, sur le dessus de Parkson sur la rue Le Thanh Ton. Très fréquentée avec les habitants dans le week-end. Grande piste de danse, la grande musique hip-hop, un peu trop de monde.

Acoustic Cafe, 6E1 Ngô Thời Nhiem. Cherchez une ruelle à côté d’un café près de l’extrémité est de l’ONG Thời Nhiem. Le café acoustique est à droite à la fin de la fin de cette ruelle. Bien que seulement 1 km du centre lourdement touristed, ce club est complètement en dehors de l’orbite de tourisme, et offre une vue intéressante de la vie locale. La bande de maison tout-vietnamienne effectue chaque nuit, principalement de la musique américaine, et il est toujours coincé avec des groupies d’étudiants d’âge. Pour une raison quelconque, ils abordent la foule en anglais entre les chansons, même si la moitié de la foule ne comprend pas. Le week-end, au moins, vous avez besoin d’arriver en 19h30 à avoir une chance d’obtenir un siège. Si votre hobby est ballade rock ou hardrock, vous devriez aller le vendredi soir. Le mercredi est la nuit de la dame et la boisson la moins chère, même de la bière, démarrer à partir 90,000-100,000 VND.

Carmen, 8 Ly Tu Trong, a rouvert en Juin 2009 après avoir été sombre pour près de deux ans. La bande de maison a changé certains membres du personnel, mais est encore bon, spécialisée dans le flamenco, la salsa, et de la pop latine, avec un mélange éclectique d’autres chansons populaires jetés. Cocktails 110.000 dong, dong 80-85,000 coups, mais sans frais d’entrée. Il est populaire et remplit le week-end.

Blue Ice, Dong Khoi. Pub anglais Centre-ville, avec un jeu de fléchettes et bière tiède. Sympathique, mais ferme à minuit.

Jus, prétend être le premier bar à jus de Saigon (bien sûr, il n’a pas été, il y avait de nombreux endroits où dîner avant – mais peut-être il était la première de l’Ouest-géré un). La qualité de la nourriture a récemment glissé, mais toujours un endroit agréable pour se détendre. Dispose du WiFi.

Khong Ten, (littéralement “No Name”), 147 Hai Ba Trung, est un grand cabaret mettant en vedette certains des plus grands chanteurs vietnamiens de célébrités encore au Vietnam. La tête d’affiche est souvent familier pour les habitants de la télévision. La plupart des visiteurs d’outre-mer ne voudraient pas le style musical très (surtout le style moelleux à la mélancolie, douce-jazzy, l’amour-Ballady favorisée par le milieu et l’ancienne génération de Vietnamiens.) Mais il est pur Vietnam et très populaire auprès des résidents HCMC et expatriés vietnamiens sur les déplacements domicile. Le droit d’entrée est le plus élevé en ville à 150.000 dong.

La Habana, 6 Cao Ba Quat, environ deux blocs au nord de l’hôtel Hyatt. Un restaurant et un bar avec le thème de Cuba qui fait des cocktails exceptionnels pour 60.000 dong. Certains sont disponibles en pichet taille pour 150,000-180,000 dong. La nourriture est également excellent, mais à la fin élevé des prix de Saigon. Leur vendredi soir de la musique live tête d’affiche, Jeram, est de retour d’Irlande, et il est généralement-debout chambre seulement.
mise à jour: Jeram nulle part pour être vu – mais un excellent Rock-Combo avec une avance chanteur tout simplement fabuleux (dame)! Foule mixte – aussi nombreux Vietnamiens. Absolument recommandé! [au 03-2012]

Lion, 11-13 place Lam Son, Dist.1 (à côté de Caravelle auberge). Brasserie – Restaurant (alimentaire peu allemand), avec des bières et des cocktails savoureux. La terrasse est un endroit agréable pour se détendre, et le restaurant à l’intérieur est très accueillant avec ses deux réservoirs de bière et de bar.

Bar métallique, 41 Ba Huyen Thanh Quan, district 3. House Band joue des reprises de Metallica, Guns N ‘Roses et d’autres groupes de rock populaire les soirs entre 21h00 et minuit.

Napoly, Ngoc Thach près Pham la “Tortue Pond”. Le rez de chaussée est un café populaire, un peu haut de gamme avec l’intérieur et en dehors des sièges. Le bar est à l’étage à l’arrière, avec une bande décente de la maison en chantant un mélange de chansons vietnamien et anglais.
Peaches Saigon Sud (Phu My Hung). Super endroit pour profiter de quelques verres avec des amis. Le personnel est sympathique, la nourriture asiatique. Très discret en comparaison à d’autres barres PMH.

Polo, Ham Nghi Street (au-dessus du Hôtel Liberty). Mélange d’expatriés et les habitants, commence à devenir occupé très tôt. La nourriture et des boissons à un prix raisonnable, de la bonne musique allant de la 80sƒhalal à la présente. Bruyant et enfumé.

Rio Saigon, Un décor sur le thème bar / pub fleuri brésilienne avec une grande Fillipino house band jouant Pop / Rock tels que Bon Jovi & Skid Row. Il était apparemment la barre original “17 Saloon” (maintenant à Pham Ngu Lao) quand il était encore situé le long de la rivière Saigon. Personnel de service et de la Grande excellente ambiance. Il est situé au 131, Ton That Dam St. (district 1), ☎ + 84 8 8211827, + 84 8 8211812. Vous serez surpris que sa situé quelque part dans un marché de rue humide. Bondée vers 21h00 et ferme à minuit.

Saigon Pho, ce petit trou dans le mur est seulement un jet de pierre du Allez Boo, mais beaucoup plus orienté expatriés. Ouvert jusqu’à la fin.
Serenata et Soi Da, 6E Ngô Thời Nhiem. Deux cafés-bars en plein air avec musique live dans les paramètres de style villa, qui attirent peu ou pas de touristes mais caractérisent ce plupart des Vietnamiens considèrent une plaisante soirée de sortie. Tous deux disposent d’un mélange de musique classique de chambre, des chansons longues vietnamiens, américains classiques FM et la chanson française impair.

Le Tavern SB8-1 Mon Khanh 2 (H4-2) Nguyen Van Linh, Saigon Sud (Phu My Hung) ☎ + 84 8 4120866. endroit idéal pour profiter d’une bière fraîche ou un bon repas “occidental” – plats préférés sont le poisson ‘ n ‘chips et bangers de n’ moût. Des prix raisonnables et agréable, le personnel sympathique et la gestion. Ouvre pour le petit déjeuner, ferme à minuit.

Banana Pub Saigon  (Phu My Hung) . Le meilleur bar à Phu My Hung. Table de billard, jeux de fléchettes, un personnel amical, de belles personnes, de délicieuses boissons, les charges de la nourriture. Reste ouvert selon retard sur la foule. Vaut le voyage depuis Q.1 découvrir la véritable scène d’expatriés.

Carte

Leave a Comment

Filed under Voyage

Randonnée Brévent

Randonnée Brévent du 13/07/2015
 Auteur RandoFrance
 Mise à jour 15/10/2006
 Carte IGN 3531 ET
 Distance 11 Kms
 Altitude
en mètres
Départ : 818
Arrivée : 2 468
Plus bas : 818
Plus haut : 2 468
Dénivelé : ~ 1 916
 Route GPS Format PCX5
Format PathAway 3
 Mémo PDF Brevent.PDF
 Transports Le Mont-Blanc Express
 Adresses utiles
  • Office de Tourisme
    85 pl triangle de l’amitié
    74400 Chamonix Mont Blanc
    04 50 53 00 24
Description de la randonnée
A partir de Servoz, la Montéee par l’Aiguilette des Houches et le Col de Bel Lachat jusqu’au Brévent offre une vue sur les deux vallées et la Chaîne du Mont-Blanc. Le retour se fait par les téléphériques du Brévent et par le train touristique Le Mont-Blanc Express
Cheminement
  1. Départ de Servoz
    • Depuis le parking à l’entrée de Servoz, suivre la direction des Pierres Blanches.
    • Arrivé à Prafleuri, suivre le sentier à gauche avant le pylone électrique.
    • Suivre le sentier dans les bois au dessus de Diozaz pour arriver prè des chalets du fer.
    • Monter à travers l’alpage pour atteindre Les Pierres Blanches.
  2. Aiguilettes des Houches
    Attention : Parcours sur arête.

    • Prendre la direction des Aiguilettes des Houches pour atteindre un petit plateau.
    • Suivre le sentier sur l’arête.
  3. Bel Lachat
    • Traverser la réserve naturelle de Carlaveyron pour atteindre le col.
    • Continuer le sentier pour rejoindre le GR5.
    • Une petite pause avant la derniére ascension est possible au refuge du Bel Lachat.
  4. Le Grand Balcon
    • Suivre le GR5 pour Apercevoir le lac du Bévent.
    • Continuer à gravir le GR5 pour atteindre le Sommet.
  5. Le Retour
    Attention à l’horaire de la dernière descente.

    • Prendre les télécabines pour Chamonix.
    • Rejoindre la gare SNCF.
    • Prendre le Mont-Blanc Express pour revenir à Servoz.
Principaux points G.P.S.
Grille Nord Est Position
32T 5088915 0327101 Parking de Servoz.
32T 5088497 0327510 Pylône électrique.
32T 5088061 0328477 Pierres Blanches.
32T 5087668 0329836 Aiguillette des Houches.
32T 5087863 0330886 Col Bel Lachat.
32T 5087826 0331618 Croisement avec le GR5.
32T 5088888 0332335 Le Brévent.

Leave a Comment

Filed under Voyage

Randonnées en France: trek aux trois lacs du Malrif : Le Grand Laus, Le Mézan et le Petit Laus.

Randonnée du 15/07/2015
 Auteur RandoFrance
 Mise à jour 16/08/2006
 Carte IGN 3637 OT
 Distance 16 Kms
 Altitude
en mètres
Départ : 1 475
Arrivée : 1 475
Plus bas : 1 475
Plus haut : 2 735
Dénivelé : ~ 1390
 Route GPS Format PCX5
Format PathAway 3
 Mémo PDF PetitLaus.PDF
 Transports
 Adresses utiles
  • Office du tourisme
    Maison du Queyras
    Le Bourg
    05470 AIGUILLES
    04 92 46 70 34
Description de la randonnée
En partant de Aiguilles dans le Queyras, la montée vers les trois lacs du Malrif : Le Grand Laus, Le Mézan et le Petit Laus.
Cheminement
  1. Départ de Aiguilles
    • Le départ du GR se situe sur le parking à l’est du village.
    • Traverser le pont
    • Monter le chemin derrière les maisons en suivant le balisage pour atteindre le Traversier.
  2. La Pause
    • Arrivés à la maison isolée, suivre le chemin sur quelques mètres.
    • Prendre à droite pour retrouver le sentier du GR 58A.
    • Suivre le GR pour arriver aux ruines des Eygliers.

      Position – G : 32T – N : 4962263 – E : 0331785
  3. Les Eygliers
    • Le GR reprend à droite après le virage de l’oratoire.
    • Suivre le chemin en longeant le Bois des Eygliers.
    • Vue de la bergerie du Lombard et du pré de La Saume.

      Position – G : 32T – N : 4963895 – E : 0331288
    • Continuer de suivre le GR pour arriver au croisement.
  4. Le Grand Laus
    • Aux trois panneaux, suivre la direction des lacs.

      Position – G : 32T – N : 4962507 – E : 0331538
    • Continuer de suivre le GR pour gravir La Crête du Serre de l’Aigle pour ateindre le GR 58.
    • Aller à gauche pour atteindre le lac du Grand Laus.
  5. Le lac Mézan
    • Quitter le GR et monter le sentier vers la gauche.
    • Vue sur le Lac du Grand Laus.

      Position – G : 32T – N : 4965125 – E : 0331402
  6. Le petit Laus
    • Suivre le sentier à droite du lac Mézan pour atteindre le dernier lac.

      Position – G : 32T – N : 4965313 – E : 0330941
  7. Le retour à Aiguilles
    • Reprendre le chemin inverse par les lacs pour retrouver le GR 58.
    • Reprendre ensuite le GR 58 A jusqu’aux troix panneaux.
    • Prendre la direction du Lombard et suivre le sentier jusqu’au hameau.
    • Suivre le chemin pour atteindre la Pause.
    • Reprendre le GR 58A pour arriver à Aiguilles.
Principaux points G.P.S.
Grille Nord Est Position
32T 4961026 0331498 Parking à Aiguilles
32T 4961571 0331341 La Pause
32T 4962103 0331662 Ruines des Eygliers
32T 4962202 0331439 Oratoire des Eygliers
32T 4963908 0331282 Intersection des trois panneaux
32T 4965273 0331718 Lac Le Grand Laus
32T 4965123 0331269 Lac Mézan
32T 4965353 0330972 Lac Le Petit Laus
32T 4963319 0330116 Hameau Le Lombard

Leave a Comment

Filed under Voyage

Mon séjour à Padangbai

Mon séjour à Padangbai

Mon séjour à Padangbai

Je suis resté quelques jours à Padangbai pour plonger. Malgré mon expérience négative avec le Ikan Dive je garde un bon souvenir de ce village et des mes plongées. Au mois d’avril le village était vide, très peu de touristes, ce qui est agréable. Cet endroit paisible permet d’aller plonger le matin et de faire de la plage ou du snorkeling l’après midi. Malheureusement mis à part la plongée il n’y a pas 30 000 activités à faire.

La plage de Bue Lagoon

Mon séjour à Padangbai

Mon séjour à Padangbai

Cette plage est située à 5 minutes à pied du village. Située dans un petite crique cette petite plage est plutôt sympathique malgré une propreté discutable en fonction des jours.

Depuis la plage de Blue Lagoon on peut pratiquer le snorkeling. Ce n’est pas le meilleur site qui existe mais on peut tout de même y voir pas mal de poissons. Les récifs coralliens sont beaux mais trop profonds pour que l’on puisse réellement en profiter.
Sur la plage on vous fera un massage de tout le corps pour environ 30.000 ou 40.000 rp. Pour se relaxer c’est une bonne chose !

Se loger à padangbai

Tous les hotels sont situés dans la rue principale face à la plage. Pour ma part j’ai choisi l’hôtel Kerti Bungalows qui proposent des chambres avec clim à 200.000 rp après négociation. A ce prix on a aussi la piscine, mais j’avoue que celle-ci ne sert pas à grand-chose sachant qu’on a la plage.

Depuis Padangbai

Padangbai est le point de départ pour les îles Gili et Lombok. Des ferry partent tous les jours pour Lombok en environ 4 heures de traverser si je ne dis pas de bêtises. Pour les îles Gili il y a des speed boat qui font le trajet en 1h30 pour un prix d’environ 600.000 rp par personne et par trajet. Ce tarif me parait complètement démesuré. Une autre alternative est de faire une journée de plongée sur les îles Gili et de demander au club de plongée de vous laisser là bas. Sachant que deux plongées aux Gili depuis Padangbai coutent environ 900.000 rp.
Cela peut être intéressant.

Les DAB

Attention à Padangbai il n’y a pas de distributeur de billets. De plus en plus d’établissements prennent la carte bleue. Au pire des cas il faudra aller à Klungkung pour retirer du liquide. J’ai mis 30-40 minutes en scooter pour y aller.

Les restos

Pour manger, il y a ce qu’il faut. Le soir on trouve facilement des restaurants qui vous servent du poisson de la pêche du jour. Comme sorte de poisson vous trouverez du snapper, du maï-maï ou du barracuda. Le poisson est généralement bon et très frais, ce qui est appréciable.

La plongée à Padangbai

 

Depuis Padangbai les clubs de plongée proposent sorties sur Padangbai ou sur les sites alentours. En bateau on vous emmènera sur les îles Gili, Lembongan ou Nusa Penida avec le fameux site Manta Point om vous pourrez observer les raies Manta. En voiture les clubs vous emmèneront sur Amed ou Tulamben au nord de Padangbai.

Leave a Comment

Filed under Voyage

BESOIN D’ÉVASION ? LAISSEZ-VOUS GUIDER…

MG_5119Oui, Paris est la plus belle ville du monde pour 1001 raisons…

♥ la Tour Eiffel qui scintille,
♥ prendre un café en terrasse et regarder les passants
♥ déguster de délicieux macarons
♥ regarder le coucher du soleil sur le pont des arts
♥ se promener sur un roof top, manger un hot dog et admirer la vue,
♥ aller s’acheter du bon pain à n’importe quel coin de rue,
♥ aller au boulot en vélib’,
♥ se promener sur les Champs Elysées,
♥ faire une expo ou visiter un musée quand ça nous chante,
♥ bruncher le dimanche matin,
♥ fêter le nouvel an Chinois,
♥ faire des cours de pâtisserie, de tricot ou de Chinois avec la mairie de Paris,
♥ les hôtels particuliers, les immeubles Haussmaniens, les passages cachés, les maisons d’artistes, les ateliers de peintre,
♥ la multitude de restaurants où l’on mange délicieusement à tous les prix,
♥ les promenades du dimanche après-midi,
♥ la foule d’activités proposées aux enfants…
Oui Paris est la plus belle ville du monde… Mais quand même, parfois on a envie de s’évader ! J’ai trouvé pour vous la solution qui permet de s’envoler à la dernière minute pour pas cher : Drungli.com

Ce site va rechercher pour vous toutes les destinations low cost au départ de la ville ou de l’aéroport souhaité. Vous pouvez aussi sélectionner différents critères :
– une date précise ou le mois entier
– différents thèmes : escapade culturelle, ensoleillée, romantique, nature, basse température…

Et le petit plus : vous pouvez créer des alertes et être averti lorsque la destination de vos rêves est disponible pour la somme que vous souhaitez dépenser. Alors n’hésitez plus et évadez-vous !

Leave a Comment

Filed under Voyage

La cuisine catalane

La cuisine catalane est issue du mélange des traditions et techniques des peuples qui ont fait l´histoire de la région : les Romains, les Phéniciens et les Grecs, les Juifs et les Arabes. Les produits utilisés sont des produits typiquement méditerranéens, mais aussi des produits qui ont été ramenés en Espagne depuis l’Amérique latine, tels que le chocolat, les tomates ou les pommes de terre. Parmi les principales caractéristiques de la cuisine catalane, on note : le mélange sucré-salé, le contraste aigre/doux, l’utilisation de produits de la mer et de viandes dans un même plat (appelé mar i muntanya en catalan), la grande variété de charcuteries catalanes, l’utilisation de légumes méditerranéens ainsi que de l’huile d’olive. Les catalans sont égalements de grands amateurs d’escargots, de champignons et, bien sûr, de fruits de mer et de poisson.  Ci-dessous, nous vous présentons quelques plats catalans que vous aurez certainement l’occasion de goûter lors de votre séjour à Barcelone.  

Suquet de Peix

Suquet de Peix

Suquet de Peix : c’est la bouillabaisse locale.

Pa amb tomàquet : c’est la tartine catalane. Il s’agit d’une tranche de pain grillé frotté à l’ail puis à la tomate et arrosé d’huile d’olive. Cette tartine peut être agrémentée de charcuterie.

Calçotada : calçots, ce sont les oignons nouveaux en catalan. Ils sont braisés et dégustés avec la sauce Romesco.

Romesco : cette sauce est composée de tomates, de pain frit, d’amandes grillées, d’ail, de piments rouges, de vinaigre, d´herbes et d’épices.

Conill amb cargols: lapin mijoté dans une sauce aux escargots.

Conill amb cargols

Conill amb cargols

Fideuà : sorte de paella dans laquelle le riz est remplacé par des pâtes.

Faves ofegades : plat de fèves avec des lardons et du boudin (botifarra) noir et blanc, des petits pois et de la menthe.

Bacallà a la llauna : morue accompagnée de poivrons grillés et d’une sauce à l’ail, au piment et à la tomate.

Arròs negre : riz cuisiné avec de l’encre de seiche.

Picada : sauce composée d’amandes, d’ail, de pignons, de noix, de noisettes, de pain et de persil pilés dans un mortier avec de l’huile.

Sarsuela de peix : plat composé de poisson à chair ferme et de crustacés, que l’on fait revenir dans une sauce tomate et qui est ensuite agrémentée de picada, de safran et de fruits secs.

Bon profit! Bon appétit!

Leave a Comment

Filed under Voyage

Que visiter au Portugal ?

Que visiter au Portugal– Belém

Sité au nord-ouest du Portugal, Belém est l’endroit d’où partaient les bâteaux lors des conquêtes portugaises, la Torre de Belém (tour de Belém) est un monument emblématique de la captiale portugaise, construite au début du 16è siècle pour défendre Lisbonne. Si vous montez au sommet de la tour (qui dispose d’un ascenseur), admirez le point de vue sur Lisbonne et ne manquez pas la mappemonde rappelant les nombreuses conquêtes portugaises.

Infos : www.mosteirojeronimos.pt/index_torre.html

Vous pouvez également admirer le Padrao dos Descobrimentos (Monument des Découvertes) érigé en 1960 pour commémorer la disparition d’Henri le Navigateur.

Infos : http://www.padraodescobrimentos.egeac.pt

A quelques pas de là, vous trouverez le monastère des Hiéronymites (Mosteiro dos Jerónimos). Classé Patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est l’une des plus belles bâtisses de Lisbonne. L’édifice du 16e siècle doit sa splendeur aux richesses apportées par les expéditions de Vasco de Gama vers les mondes inconnus de l’époque. La tombe du navigateur se trouve d’ailleurs au sein de l’église. Celle-ci, ainsi que le cloître d’une beauté exceptionnelle, se visite tous les jours, sauf le lundi.

Infos : www.mosteirojeronimos.pt/

– Castelo de Sao Jorge

Le Castelo Sao Jorge (Château Saint Geroges) est incontournable à Lisbonne, autant pour l’édifi ce en lui même que pour la vue que l’on a du haut du château. On accède au château par le quartier de l’Alfama. Le château étant situé sur la colline Sao Jorge, ça grimpe dur… Les plus courageux iront à pieds, les autres prendront le bus n°37 ou le tram n°28 (voir plus bas). Comme Lisbonne, le château a connu différents propriétaires, la colline étant un point de contrôle idéal sur la ville, il était la plupart du temps habitation royale ou quartier général. Mais il a aussi servi de prison.

Infos : http://www.castelosaojorge.egeac.pt

– Praça do comercio

La place du commerce est un lieu magique, historiquement important pour Lisbonne ! Elle a résisté au tremblement de terre qui a ravagé une grande partie de la ville en 1755. A cette époque, elle s’appelait Terreiro de paço (place du palais) car c’était le lieu de résidence royale. Comme à cette époque les visiteurs arrivaient généralement par voie maritime, la praça do Comercio, située sur le bord du Tage, était considérée comme la porte d’entrée de Lisbonne. Elle se devait donc d’être grandiose et c’est toujours le même sentiment que l’on éprouve aujourd’hui lorsque l’on découvre la place.

Au milieu trône la statue de Dom José 1er, puis devant, symbolisant l’entée de la ville se trouve une arche gigantesque, l’Arco da victoria, réalisée par Verissimo da Costa.

Au départ de la place du commerce, empruntez la rue da Alfândega où se trouve le Welcome Center de Lisbonne, un espace d’accueil moderne et de bienvenue pour ceux qui visitent la capitale portugaise, avec un accès à l’Offi ce de Tourisme où vous aurez réponse à toutes les questions sur Lisbonne. En face, se trouve la place du Municipe avec au centre le Pilori de la ville et à l’ouest le bâtiment de l’Hôtel de Ville, une oeuvre à l’incomparable valeur architecturale.

Revenez sur la place du Commerce et entrez dans la rue Augusta (en passant sous l’Arc de Triomphe), une rue fermée à la circulation, bordée de boutiques et d’agréables esplanades. Dans la rue de Santa Justa (der- nière rue perpendiculaire avant d’arriver à la place du Rossio) vous verrez sur votre gauche l’ascenseur de Santa Justa.

Infos : Site du Routard

Sud du Portugal

Sud du Portugal

– Elevador Santa Justa

L’ascenceur Santa Justa est le meilleur moyen de prendre de la hauteur pour admirer Lisbonne ! Il a été conçu par un élève de Gustave Eifel, ce qui explique la ressemblance de sa structure avec celle de latour parisienne ! En plus du paysage, vous pouvez également admirer la strucutre en elle-même. Travaillée tout en fer forgé, l’oeuvre est un vrai plaisir pour les yeux. Au sommet, vous pouvez y boire un café tout en découvrant la capitale portugaise. Cet édifice date de 1902, il est parfaitement entretenu et sa visite vous enchantera à coup sûr !

Infos : Site du Routard

– Parque das Nações (Expo 98)

Le Parque das Nações fait partie de la zone où a eu lieu l’Exposition Mondiale de 1998, c’est un grand es-pace de loisir public qui réunit la ville et le fl euve. Dans le patrimoine culturel se trouve le Pavilhão de Portugal, de Álvaro Siza, dont le projet surprend le visiteur.

Mais aussi le plus grand Océanorium d’Europe (voir ci-dessous), le grand espace polyvalent du Pavilhão Atlântico, le Théâtre Camões, plusieurs espaces d’exposition et même des magasins de design vous attendent dans ce lieu conçu pour le piéton et où le grand protagoniste est l’eau. N’oubliez pas les zones vertes, comme les Jardins da Água, le Jardim Garcia de Orta ou le Jardim das Ondas, le Parque Tejo (une vaste bande au bord du fleuve où se trouve le skate park) ou même le Bowling Internacional de Lisbonne. Et encore la Torre Vasco da Gama, avec une superbe vue panoramique du Tage et de la ville, le téléphérique de1km de long et aussi le Pavilhão do Conhecimento dos Mares qui est aujourd’hui le Musée Ciência Viva. Dans ce vaste espace, il y a des restaurants, des esplanades toujours en contact étroit avec le fl euve et aussi un fabuleux amphithéâtre à l’air libre, la Praça Sony, où vous pourrez voir des spectacles en direct sur écrangéant.

Bref, c’est un lieu à ne pas manquer, pour ceux qui veulent vivre Lisbonne de l’intérieur !

Infos : www.parquedasnacoes.pt

– Oceanário de Lisboa

C’est à Lisbonne que vous pourrez visiter le plus grand Océanarium d’Europe, dessiné par l’architecte américain Peter Chermayeff. Peuplé par 15.000 animaux et plantes de plus de 450 espèces, dans 30 bassins qui contiennent plus de 7000 m 3 d’eau salée, en une reconstitution de différents écosystèmes des Océans, constitue une expérience unique d’une rare beauté. Visitez l’un après l’autre le niveau terrestre et le niveau subaquatique, en découvrant quatre habitats spécifi – ques recréés : les côtes rocheuses de l’Atlantique Nord, la côte Antarctique, la Forêt de Kelp du Pacifi que et les récifs de corail de l’Indien. Une visite au coeur de la planète bleue à ne pas manquer lors de votre pas-sage au Portugal !

Infos : http://www.oceanario.pt

– Jardim Zoologico de Lisbonne

Avec plus de 2000 animaux et 400 espèces différentes, le Zoo de Lisbonne, vieux de plus de 120 ans vaut vraiment le détour ! Vous pouvez y assister à un spectacle de dauphins, assister à l’alimentation des otaries, voir le spectacle des reptiles et autres rapaces et y découvrir énormément d’animaux dans leur décor natu-rel. Il est possible d’y passer une journée, mais si vous souhaitez accélérer la visite, vous pouvez également emprunter le téléphérique ! De plus il est facilement accessible de Quinta do Conde, vous pouvez prendre le Fertagus de Coina directement jusqu’à Sete Rios, la gare est face au Zoo !

Infos : http://www.zoo.pt

– Cristo Rei

Le Christ Roi est sur l’autre rive du Tage, du même côté que Quinta do Conde, au pied du Pont du 25 abril. Ce monument est inspiré de celui de Rio-de-Janeiro, où le Christ étend ses bras au-dessus de la ville. Il s’agit d’un gigantesque ex-voto, une offrande à Dieu pour avoir épargné le Portugal de la 2ème Guerre mondiale. Élevé vers 1955 il mesure 110 mètres de haut !

Infos : Wikipedia

– Traversez Lisbonne à bord du tram 28

Le tram 28 est aussi appelé le tram des touristes. C’est le moyen de transport idéal pour visiter Lisbonne et découvrir tout le patrimoine de la ville. Les tramways, d’abord hippomobiles puis électriques sillonnent Lisbonne depuis 1873. Le Tram 28 est le plus célèbre. Construit en 1914, il a gardé son allure d’avant-guerre, en tôle jaune et intérieur bois. Il parcourt des lieux impraticables par d’autres transports en commun. En partant de Martim Moniz, le tram 28 va vers le quartier de Graça, puis vers l’Église de São Vicente de Fora. Il poursuit ensuite vers Alfama, en passant par quelques rues et places les plus pittoresques des zones médiévales de Lisbonne, comme la Rua das Escolas Gerais, le Largo das Portas do Sol, un joli mirador sur le versant de la colline jusqu’au fl euve et, plus haut, le Château de São Jorge. Puis, il continue vers la Baixa, en passant par la Sé, aux austères façades romanes, l’Église Santo António, puis descend vers la mouvementée Rua da Conceição, dont certaines façades du XX s. méritent l’attention. Puis le tram remonte, vers l’élégante colline du Chiado, s’arrêtant presque devant la fameuse Pâtisserie “A Brasileira”. Pendant tout le parcours, l’architecture des édifices qui se succèdent, les azulejos qui revêtent certaines façades, les frises Art Nouveau situées normalement juste sous les toits, méritent une attention particulière. En allant vers Estrela, le regard se dirige vers l’édifi ce du Parlement, l’ancien couvent de São Bento, au haut de marches imposantes.

Infos : Reportage France 5

– Traverser le Tage en bateau

Vous pouvez vous rendre jusque Cacilhas et prendre le bateau afi n de rejoindre Lisbonne par la mer. Non seulement vous pourrez bénéficier d’une superbe vue sur la ville de Lisbonne, le Pont de 25 abril, le Pont Vasco de Gama, le Christ Roi, mais vous entrerez également dans la capitale portugaise par la voie des eaux, en arrivant à la Place du Commerce (à « Cais do Sodre » exactement), comme le faisaient les navires à la belle époque portugaise !

Infos : Metropolitano de Lisboa

– Promenez-vous dans le parc de Monsanto à Lisbonne

Le Parc Florestal de Monsanto est une vaste aire de prés de mille hectares, préservée de nos jours de l’énorme pression urbaine qui l’entoure. Monsanto offre la beauté du paysage qui domine toute la ville et une rencontre avec la nature: la découverte d’une intense vie animale et végétale, une récréation toujours désirée, des leçons d’environnement et la libé-ration du stress de la grande ville. Il contribue aussi clairement à l’équilibre climatique et à la libération de la pollution de la ville. Créé, en 1934, le Parc est aujourd’hui totalement arborisé. Le pin prédomine, mais il y a aussi d’autres plan-tes représentatives de la forêt portugaise: le chêne, le chêne-liège, le chêne vert et d’autres qui accentuent la diversité paysagiste. Les oiseaux sont plus faciles à observer, certains sont des résidents, d’autres migratoires de passage. Leurs couleurs et musicalité justifient et enrichissent une visite. Récemment, des écureuils ont été introduits dans le parc, un animal sympathique qui se trouve encore en phase d’adaptation et qui était éteint au Portugal depuis des siècles. Cependant l’objectif principal du Parc Forestier de Monsanto est de mettre à disposition de Lisbonne un espace de loisir et de sport. C’est dans cette optique que plusieurs Parcs Urbains ont été créés avec des restaurants, des miradors, des parcs pour enfants, des piscines, un centre hippique, des circuits d’entrainement, des sentiers pédestres et d’autres attractions qui font de Monsanto une véritable école de la Nature et une fuite bénie au stress quotidien.

Infos : Site du Parc Monsanto

– A la découverte des «azulejos» dans le Métro de Lisbonne

Partez à l’aventure et sortez à toutes les stations. Arrêtez-vous devant les panneaux qui recouvrent les murs et découvrez des oeuvres d’art dans le Métro de Lisbonne. Chaque voyage peut être une surprise. Au Cais do Sodré, le lapin si pressé d’Alice au Pays des Merveilles vous indique le chemin. La station Baixa/Chiado, quand à elle, est due au fameux architecte Siza Vieira, avec des décorations d’Ângelo de Sousa. Dans celle du Parque découvrez les histoires fantastiques des Découvertes avec des animaux imaginaires. Mais si vous visitez le Jardin zoologique, les animaux vous attendent déjà à la station et dans celle des Laranjeiras (Orangers) vous aurez envie de manger ce fruit délicieux.

Pour commencer, suivez une ligne en couleur – vert, jaune, rouge ou bleu – et faites des combinaisons. N’importe quel parcours sera un voyage à travers l’histoire de l’azulejo au XXe siècle. Pour conclure, choisissez votre station préférée.

L’idée de décorer le Métro de Lisbonne apparu dans les années 50, pour rendre plus agréable l’idée d’être sous le sol. On choisit alors l’azulejo comme revêtement mural pour les stations, car c’était un support traditionnel et parfait pour cet effet. L’architecte Keil do Amaral et l’artiste plastique Maria Keil défi nirent alors un modèle pour ces espaces publics qui est devenu un exemple pour tous. Une nouvelle génération de stations apparut dans les années 90. Pour leur décor, des architectes de renom et des artistes plastiques choisirent des thèmes en rapport avec la zone de la ville où elles se trouvent et des thèmes de la culture portugaise, en utilisant les plus récents langages artistiques.

Sachez aussi que le Métro de Lisbonne a franchi la frontière et recouvert d’oeuvres d’art le métro à Bruxelles (Jardin Botanique), Paris (Champs Élysées/Clémenceau), Budapest (Deák Tér), Moscou (Belourusskaya) et Sydney (Martin Place).

Infos : Site Visit Portugal

Infos : Vacances au Portugal La mer & les plages

– Châteaux de la péninsule de Setúbal

Il y avait tant de mer et de plaines à défendre, lors de la fondation du pays, que dans la pénisule de Setúbal se détachent aujourd’hui les châteaux de Palmela, Sesimbra et Setúbal. Ne passez pas à côté de la visite de ces fortifi cations, à deux pas de Lisbonne, car elles vous enchanteront non seulement par leur architecture, mais aussi par les points de vue fascinants qu’elles offrent.

  • Le château de Palmela se situe sur l’ultime contrefort de la Montagne de l’Arrábida, d’où l’on aperçoit une vaste plaine, depuis Sines à Sintra. Aujourd’hui il y a une magnifi que auberge. De la fondation romaine il ne reste que les tours circulaires; les tours carrées sont attribuées aux arabes, tandis que le donjon est attribuée au Maître de Avis et les fortifi cations modernes à Don Pedro II.
  • Près de Setúbal, la forteresse de Sao Filipe a une situation privilégiée dans l’embouchure de Sado, en face des merveilleuses plages de la Péninsule de Tróia, avec la montagne de Arrábida derrière. Oeuvre de l’italien Filipe Terzio, Filipe II la fi t construire pour protéger l’accès à l’estuaire du Sado, actuellement une auberge y est installée.
  • Le château de Sesimbra, construit en 1200, domine toute la baie. D’une architecture irrégulière, adaptée à la butte accidentée où il fut implanté, il est composé d’une forteresse avec un donjon, d’une citerne et de vastes murailles verticales, renforcées par une tour de garde et des remparts en pente.

– Une journée du côté de Tróia

Promenades en bateau à la recherche de dauphins, plages à perte de vue, restaurants de poisson frais et es-planades sur le sable… Vacances en famille avec des activités pour tous les goûts dans la péninsule de Tróia.

Prenez le ferry-boat à Setúbal, traversez le fl euve Sado et découvrez la Péninsule de Tróia. Vous disposerez d’une des plus vastes plages du Pays pour toute la famille. En été comme en hiver le microclimat de la Péninsule de Tróia – plus tempéré – vous permettra de passer des journées pleines d’activités. Sur la plage dorée à perte de vue, avec d’un côté une mer d’eau limpide et de l’autre la forêt de pins, lancez des cerfs-volants avec vos enfants. Si le temps vous le permet, profi tez-en pour vous consacrer à la pratique du windsurf ou de la voile. Sur la plage de Carvalhal, déjeunez un poisson grillé (bar, sargue ou dorade) sur l’esplanade du restaurant «Aqui Há Peixe».

Ensuite, prenez rendez-vous avec le « Grand Bleu », enfi lez les gilets de sauvetage à toute la famille et embarquez dans le semi-rigide pour découvrir les quelques trente dauphins qui vivent dans l’estuaire du Sado.

Si vous avez le temps, faite un « Safari » façon Alentejo dans le Badoca Park, plus au sud, près de Grândola. Cerfs, buffl es, autruches, girafes, antilopes, zèbres et autres animaux en liberté que les grands et petits vont adorer !

Pour les parents, le terrain de golf, projeté par le célèbre architecte américain Bobby Jones, vous attend pour des parties tranquilles.

– Sur la route du verre

La route du verre est un programme touristique culturel qui fait connaître le musée du verre et les entrepri-ses verrières de Marinha Grande et d’Alcobaça incluant pour cette dernière le centre de visites Atlantis, une marque réputée de cristaux siégeant ici. En réalité, dans ces deux villes non loin de Lisbonne est implantée depuis des siècles la plus importante industrie portugaise de verre et de cristal, très liée à la très ancienne industrie vinicole du pays en raison de la fabrication des bouteilles en verre. Le musée du verre est installé dans une ancienne usine fondée au XVIIIè siècle, la Real Fábrica do Vidro, et présente des verres et des cristaux de différentes époques et centres de fabrication, mais aussi des machines et des ustensiles liés à l’art et à l’industrie du verre au cours des années. Dans ce programme, on peut voir en direct l’art séculaire de souffl er le verre, et se laisser enchanter par la magie du feu dominé par les mains expertes des artisans verriers. Vous pouvez aussi acquérir des pièces ab- solument fascinantes, entre lesquelles se distinguent aussi les pièces de design créées pour la marque réputée MGlass. Des plus anciennes à la plus avant-gardiste, cette route raconte l’histoire d’une industrie et d’un peuple qui travaillent depuis 250 ans l’art du verre.

– Les stades (Estadios)

Lors de l’Euro 2004 de football, les stades ont été réaménagés et sont aujourd’hui de véritables temples pour le sport ! Si vous avez l’occasion d’assister à une compétition ou juste de visiter ces lieux, ce sont des endroits à ne pas manquer ! A Lisbonne, Benfica et le Sporting sont tous les deux voisins. Les stades se trouvent à quelques kilomètres l’un de l’autre au sein de la capitale portugaise. Le stade de Benfica, Estadio de la Luz (stade de la lumière), 66.000 places est aux couleurs de l’équipe, à savoir rouge et blanc. L’aigle, symbole du club vous accueuille à l’entrée, et mes matchs à domiciles commencent toujours avec un vol de l’aigle local : Vitoria. Face au stade se trouve le plus grand centre commerial de la péninsule ibérique : Centro Commercial Colombo. Il possède en son sein, 500 boutiques, 50 restaurants, des banques, des salles de cinéma, un bowling et un karting ! Le site est très facile d’accès, que ce soit en voiture ou en métro (Luz / Collegio Militar). Le stade du Sporting respecte lui aussi les couleurs du Sporting Clube de Portugal : vert, blanc et jaune. Le stade Jose Alvalade est un peu moins grand que celui de Benfi ca, mais il peut tout de même accueuillir 52.000 personnes ! Ce stade a également accueilli la fi nale de la coupe de l’UEFA qui a vu la victoire du CSKA Moscou face à l’équipe locale…

Ces deux stades ont 5 étoiles FIFA, soit le plus haut degré de modernité et de confort pour un stade pouvant accueillir une compétition telle que la Ligue des Champions ou une Coupe du monde !

Le stade du Vitoria Futebol Clube de Setubal n’est pas comparable aux deux précédents mais il peut tout de même accueillir plus de 30.000 personnes ! Il est donc l’équivalent d’un grand stade belge comme celui du standard. Il est plus ancien, une seule tribune est pour l’instant ouverture mais il garde un certain charme.

Le stade de Bonfim est souvent le théatre d’excellents matchs, car l’équipe joue le haut de classement ! Il y a beaucoup d’autres magnifiques stades au Portugal, mais ces trois-ci sont ceux que vous trouverez à proximité de Quinta do Conde.

Leave a Comment

Filed under Voyage

Portugal Comment s’y rendre ?

Portugal Comment s'y rendre ?

Portugal Comment s’y rendre ?

La meilleure solution pour rejoindre le Portugal est certainement de combiner l’avion et une voiture de location sur place.

Il y a plusieurs vols par jour entre l’aéroport de Bruxelles National (Zaventem) et l’aéroport de Lisbonne. Vous avez le choix entre la compagnie belge Brussels Airlines et la compagnie portugaise TAP. En réservant un peu plus d’un mois à l’avance vos tickets sur Internet, vous pouvez les trouver à un prix très intéressant.

Chez Brussels Airlines par exemple, certains billets coûtent seulement 9,99 euros hors taxes ! Toutes taxes comprises, vous pouvez déjà trouver des billets pour moins de 100 euros aller/retour. Pour cela il faut bien évidemment s’y prendre à l’avance. Le prix moyen par personne se situe généralement autour des 200 euros aller/retour toutes taxes comprises.

Une fois sur place, vous pouvez louer une voiture pour une semaine pour moins de 100 euros ! Par exemple chez Auto Europe : une Peugeot 206, version 3 portes pour 7 jours sans franchise : 88,94 euros.

Personnellement je vous conseille de réserver avec Auto Europe qui propose les prix les plus bas du marché ! Vacancesportugal est affilié à Auto Europe et vous garanti les meilleurs prix. Pour plus d’informations rendez-vous sur la page “Location auto“.

En avion :

Comptez moins de 200 euros tout compris pour l’aller-retour entre Bruxelles et Lisbonne si vous vous y prenez à temps. Le prix est le même à partir de Paris et quelque peu moins cher en partant de Suisse. Pour les canadiens, l’aller retour est à partir de 800 euros tout compris !

Moteurs de recherche : http://www.vols.idealo.fr ou http://www.alibabuy.com ou  encore http://www.staralliance.com

Au départ de Bruxelles

Différentes compagnies font la liaison en Bruxelles et Lisbonne. Les moins cher sont Brussels Airlines, TAP et Iberia. En fonction des dates, certaines proposent de meilleurs prix. A vous de comparer les prix en fonction de vos disponibilités. N’hésitez pas à regarder pour différentes semaines, car les prix peuvent varier du simple au double d’un jour à l’autre !

Infos : http://www.brusselsairlines.be ; http://www.flytap.com ; http://www.iberia.be

Au départ de Paris Orly, la compagnie la moins chère est sans conteste Aigle Azur.

Au départ de Paris Charles de Gaule, Air France et TAP proposent de bons prix également.

Au départ de Genève, Alitalia offre de bons prix avec escale à Milan ! Il est aussi possible de faire le voyage avec Swiss Air Lines mais TAP reste le moins cher pour les vols directs ! C’est pareil pour Zurich.

Au départ de Berne, Lufthansa est la meilleure solution !

Au départ de Montréal, Vancouver ou Toronto, Continental Airlines est le moins cher. US Airways, Air France, et Air Canada (le plus cher) proposent également de faire la liaison entre le Canada et Lisbonne.

Sur quelques lignes, KLM propose également des vols à des prix corrects.

En autocar :

Pour 229 euros, vous pouvez faire l’aller-retour Bruxelles-Lisbonne. Il est donc possible de trouver des billets d’avion moins chers pour faire le même voyage bien plus rapidement ! A déconseiller donc, sauf si vous comptez faire un tour d’Europe.

En voiture :

Un peu plus de 2000 km en 24 heures, voilà le programme si vous désirez tenter l’aventure en voiture à partir de Bruxelles !

Et pour cela il faudra compter un budget d’environ 250 euros par trajet pour les péages et le carburant, soit 500 euros aller/retour.

Toutefois si vous voulez profiter du voyage pour faire quelques arrêts en cours de route, vous serez bien plus libre avec votre propre véhicule !

Leave a Comment

Filed under Astuces voyage

Situation de Quinta do Conde

Situation de Quinta do Conde

Situation de Quinta do Conde

Quinta do Conde est un village qui fait partie de l’aglomération de Sesimbra (photo de gauche ci-dessus). Il n’est qu’à 25 kilomètres au sud de Lisbonne et à 15 kilomètres de la mer.

Vous pouvez vous rendre à la magnifique plage de Sesimbra ou à la lagune de Albufeira (Lagoa de Albufeira, photo du milieu ci-dessus) qui a la particularité d’être un lac avec accès à la mer. L’eau salée et l’eau douce s’y mélangent pour donner vie à un lieu unique en son genre ! Comme Quinta do Conde se situe au milieu de la Péninsule de Setubal, vous avez accès à une multitude de plages toutes différentes les unes des autres !

Pour accéder à Lisbonne, il faut passer le “Ponte de 25 abril” (à gauche ci-dessus) mais il est également possible de faire un détour pour emprunter le “Pont Vasco de Gamma” (au milieu ci-dessus). Long de 12,300 km, c’est le plus long d’Europe ! De l’autre côté du pont, vous arrivez au “Parque das Naçoes”, ancien site d’Expo 98 métamorphosé en un magnifique site de loisirs (ci-dessus à droite) à ne pas manquer lors de votre visite à Lisbonne !
Les déplacements vers Lisbonne peuvent également se faire en transport en commun, il y a une gare à proximité de la maison, la gare de Coina. Les autres déplacements nécessitent une voiture. Concernant les voitures de locations, rendez-vous sur la page comment s’y rendre”. Vous y trouverez des conseils pour louer un véhicule au prix le plus bas. Il est déjà possible de trouver une location pour moins de 100 euros par semaine, tout frais compris !
Si vous souhaitez profiter de votre séjour pour visiter le Portugal, il y a de très belles villes aux alentours :
Setùbal, Costa da Caparica, Palmela, Estoril, Barreiro, Sintra, Cabo Espichel, Evora pour ne citer que celles toutes proches.Mais Lisbonne à elle seule vous offre déjà d’innombrables journées de promenade et de visite : il y a Belém et sa tour, Alfama, le Castelo de Sao Jorge et le Museu Calouste Gulbenkian, plus important musée du Portugal !

Il y a des cafés, des restaurants et des magasins (alimentaires et autres) à Quinta do Conde même. Mais si vous recherchez un peu d’ambiance le soir, je vous invite à vous rendre sur les quais de Lisbonne ou dans les cafés le long de la plage de Sesimbra.Vous l’aurez compris, les appartements de la casa Quinta do Conde sont situés à un endroit calme, proche de la mer et de Lisbonne, l’idéal pour mêler détente et visites !


Météo : Moyenne mensuelle à Lisbonne

 

Meteo Lisbonne / Portugal
Janvier Févier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
Moyenne
maximum
14°C 16°C 17°C 19°C 22°C 24°C 27°C 28°C 26°C 22°C 18°C 14°C
Moyenne
minimum
8°C 9°C 9°C 11°C 13°C 16°C 17°C 17°C 17°C 14°C 11°C 9°C
Moyenne 12°C 12°C 14°C 15°C 17°C 20°C 22°C 23°C 22°C 18°C 14°C 12°C
Moyenne
précipitation
109mm 112mm 69mm 64mm 38mm 20mm 5mm 5mm 25mm 81mm 114mm 109mm

Leave a Comment

Filed under Astuces voyage, Photo, Voyage

Comment se déplacer au Portugal ?

Routes

Prudence sur les routes ! Malgré les nombreux contrôles sur les routes, la tolérance zéro et le matériel ultra sophistiqué de la police, le comportement routier des portugais est toujours assez dangereux. Nombreux sont ceux qui roulent très vite ! Dans les villages, attention aux nombreux chiens errants !

Le réseau routier portugais a été revu ces dernières années. Les autoroutes sont à présent payantes mais très agréables, rapides et pourvues d’aires de stationnement fréquents. Attention à toujours prendre son ticket à l’entrée de l’autoroute au risque d’avoir une amende salée à la sortie.

Le réseau secondaire est quant à lui plutôt en mauvais état, gare au crevaison et aux sorties de route ! Un bon conseil : modérez votre vitesse, vous êtes (ou serez..) en vacances !

se déplacer au Portugal

se déplacer au Portugal

Si vous souhaitez louer une voiture, vous avez un endroit “rent a car” dédié uniquement à cela à l’aéroport de Lisbonne. Voici la liste complète des sociétés de location présentes à Lisboa. (Auto Europe / Budget / Europcar / Auto Jardim / Hertz / Sixt / Avis)

Si vous combinez votre location auto avec un billet d’avion Brussels Airlines vous pouvez avoir un bon prix avec Hertz. Avis propose également des prix corrects lorsque vous réservez avec TAP, mais ils disposent de moins de véhicules au Portugal. La meilleure solution reste certainement Auto Europe qui vous garantit les meilleurs prix !

Soyez toujours vigilant à l’assurance comprise dans le prix et à la franchise demandée ! Mieux vaut payer quelques euros de plus et être correctement assuré que de rentrer de vacances avec une grosse facture !Auto Europe est d’ailleure une des seules sociétés à vous proposer un remboursement de la franchise, ce qui permet d’éviter de gâcher les vacances !

Pour ceux qui ne possèdent pas de GPS, il est possible de combiner la location de la voiture avec la location d’un système de navigation. L’utilisation d’un GPS dans un pays étranger se révèle très utile et évite de perdre du temps. J’ai personnellement expérimenté le Tom Tom One V2 Europe (acheté en Belgique) et il était d’une efficacité et d’une précision remarquable ! Un vrai confort en vacances !!

Les transports en commun

Les transports en commun à Lisbonne et dans les alentours sont très récents, assez ponctuels et confortable. Le tout pour un prix très abordable par rapport à ce que proposent les compagnies belges ou françaises. Tous les sites Internet des transports en commun sont disponibles en anglais. De Quinta do Conde, vous pouvez prendre le RER (Fertagus) à la station de Coina (Estaçao de Coina) pour vous rendre à Lisbonne. Comme la ligne relie Lisbonne à Setùbal, vous pouvez également faire la route vers le nord grâce au Fertagus. De plus Fertagus Sul a également des bus qui permettent de combiner le “train / RER” avec le bus !

Il est également agréable de prendre le bateau pour traverser le Tage et profiter pleinement de la vue sur Lisbonne, le Christ Roi et le “Ponte de 25 abril”. Pour cela, vous devez prendre le bateau (Transtejo) à Cacilhas (Almada) à Cais do Sodré (Lisbonne). Cela vous en coutera  moins d’un euro par personne, et vous pouvez même mettre la voiture sur le bateau !

A Lisbonne, vous pouvez voyager en bus (Carris) ou en métro. Il est plus agréable de voyager en surface pour les petits trajets. Le tram est également très pitoresque ! Vous trouverez tous les renseignements et les prix sur les sites ci-dessous.

http://www.transporlis.sapo.pt

Le métro (Metropolitano de Lisboa) http://www.metrolisboa.pt/

Le bus / tram (Carris) http://www.carris.pt/

Le car (TST ) http://www.tsuldotejo.pt/

Le RER (Fertagus) http://www.fertagus.pt/

Le bateau (Transtejo) http://www.transtejo.pt

Le train (comboio) http://www.cp.pt

Des billets de 7, 14 ou 21 jours (120, 205 ou 300 €), permettant de se déplacer à volonté pour un prix fixe (1ère classe seulement), sont en vente dans les gares principales et dans les agences de voyages. Un indicateur des horaires, avec carte du réseau, paraît deux fois par an et est disponible dans les gares et les offices de tourisme sur place. Par ailleurs il y a des arrêts où il n’est possible que de monter ou seulement de descendre…
Pour les trains rapides, la réservation est obligatoire. En plus de la ligne Lisbonne-Coimbra-Guarda, les deux trajets les plus fréquentés sont Lisbonne-Porto et Lisbonne-Faro. Lisbonne-Faro (et l’Algarve) : un départ quotidien avec l’Alfa, en fin d’après-midi. Compter entre 3 h et 3 h 30 de trajet.
Lisbonne-Porto : plus de 10 départs par jour vers Porto. Compter entre 3 h et 3 h 30 de trajet.
Porto-l’Algarve : en train de nuit sans couchette, on peut embarquer sa voiture. Un départ quotidien le soir, arrivée vers 7 h le lendemain.

L’autocar (autocarro)

Plus rapide et plus fréquent que le train mais aussi plus cher. Les bus de la compagnie nationale Rede Expressos effectuent des liaisons directes entre villes importantes, d’autres compagnies privées desservent aussi pas mal de destinations intérieures.

Site de la compagnie nationale : www.rede-expressos.pt

Leave a Comment

Filed under Astuces voyage, Voyage